La digitalisation offre de nouvelles perspectives aux territoires

Révélatrice de certaines faiblesses et fragilités, la crise sanitaire a contribué à accélérer le développement de pratiques alternatives aux modèles en vigueur. Promotion des circuits courts, renforcement des collaborations, meilleure prise en compte des grands enjeux de société… autant de problématiques dont se sont emparés les territoires pour apporter dans l’urgence des réponses à leur population. Une réactivité rendue possible par la généralisation des outils digitaux qui se sont définitivement imposés dans le quotidien des territoires.

« Le développement des outils digitaux dans les territoires ne remontent pas au début de la crise », indique d’emblée Florian Gratien, directeur pôle Digital pour Geolink Expansion. Depuis plusieurs années déjà, ces derniers sont nombreux à avoir entamé leur mue mais le phénomène concernait surtout les régions ou les grandes métropoles qui, compte tenu de leur taille, avaient souhaité, très tôt, s’appuyer sur des outils modernes leur permettant de s’affranchir des distances mais également de favoriser la collaboration et les échanges au sein de structures et de services certes plus efficaces mais beaucoup plus morcelés que par le passé.

Penser global, agir local

Grâce à ces nouveaux outils, les territoires ont pu définir des stratégies plus globales et renforcer le développement d’écosystèmes complémentaires et donc plus attractifs mais encore fallait-il le faire savoir ! Développement de site internet spécifique axé sur le développement territorial et les investisseurs exogènes, création de modules dédiés à l’offre immobilière du territoire. La digitalisation propice à une organisation plus efficiente est rapidement devenue un véritable outil marketing permettant de valoriser les atouts du territoire et de répondre à des besoins locaux susceptible de s’inscrire dans une véritable stratégie globale.

Une professionnalisation accrue

« Ergonomie, expérience utilisateurs, référencement, production de contenus, social media, gestion de la data… les développeurs territoriaux ne sont pas partis d’une feuille blanche mais ils ont dû – en un temps record – s’approprier et adapter les outils disponibles à leur propre besoin, explique Florian Gratien qui précise de nombreuses solutions étaient déjà disponibles sur le marché mais elles ne répondaient pas forcément aux besoins très spécifiques des développeurs territoriaux ». Il leur a donc fallu développer leurs propres solutions ou coconstruire avec des spécialistes de l’attractivité territoriale des solutions sur-mesure répondant précisément à leurs problématiques.

Créer des sites susceptibles de répondre aux besoins des acteurs du territoire mais également de renforcer son attractivité

Une réponse à la crise sanitaire… 

Sans bien sûr y être préparées, les collectivités ayant déjà entrepris ce chemin vers la digitalisation ont pu mieux répondre aux défis imposés par la crise qui a brusquement mis à mal les traditionnels canaux de communication et de fonctionnement. Comment faire connaitre mes écosystèmes sans salons professionnels ? Comment accompagner les acteurs endogènes sur mon territoire et valoriser les circuits courts ? Comment favoriser les coopérations sans vision globale ? Comment assurer un suivi avec la généralisation du télétravail et la fin du présentiel ? Incontestablement, les territoires « digitalisés » avaient un coup d’avance au moment où l’épidémie de la Covid-19 a frappé l’Hexagone de plein fouet.

… et un prélude à de nouveaux modèles de développement

Loin de creuser l’écart entre « petites » communautés de communes et « grandes » régions, la crise aura – au contraire – accéléré le mouvement de digitalisation déjà à l’œuvre. Faute de budget ou freiné par des contraintes législatives et bien souvent organisationnelles, cette mutation va rendre possible un nivellement vers le haut et rebattre les cartes entre les territoires qui vont pouvoir bénéficier d’une notoriété et d’une visibilité accrue à condition d’imaginer des modèles originaux et cohérents qui leur permettront de se démarquer tout en répondant aux besoins de leur population. Santé et bien vieillir, mobilité douce et durable, transition écologique, tourisme de demain… les enjeux et leur déclinaison laissent à chacun la possibilité de valoriser et faire connaitre ses spécificités. De nombreux territoires se sont d’ailleurs déjà engagés dans cette voie pour valoriser les nombreuses initiatives locales mises en place autour de ces thématiques.

Des exemples à la pelle

De l’accès à la culture à la mise en place de marketplace pour soutenir les commerçants et artisans locaux et favoriser les circuits courts en passant par la création de plateforme au sein de l’innovation participative et rassemblant entreprises, citoyens, écoles… les collectivités ont fait preuve d’une remarquable agilité et sont parvenus, souvent en quelques semaines, à trouver des solutions au service de leur attractivité et des acteurs endogènes qui avaient bien besoin d’être accompagné tout au long de cette crise inédite. Mise en relation, création de workshop et autres webinars, développement des plans d’action et des outils visant à lutter contre l’exclusion sociale… les territoires ont tout mis en œuvre pour proposer des réponses ciblées aux problématiques rencontrées sur le terrain.

Les initiatives se sont multipliées pour répondre à l’ensemble des besoins exprimés

Une réflexion en amont et un accompagnement dédié

Mais, pour être sûr de définir la bonne stratégie, rien ne vaut un œil neuf sur le territoire qui permettra d’estimer sans à priori les forces en présence sur le territoire et les points forts et écosystèmes à valoriser. Sous le prisme des grands enjeux de société, restera à définir les bonnes déclinaisons susceptibles de rendre le territoire plus attractif pour les investisseurs et entrepreneurs exogènes mais également capable de susciter un véritable sentiment d’adhésion et d’appartenance en son sein. Munis de ces éléments, il sera alors possible de travailler sur des outils digitaux développés spécifiquement pour répondre aux besoins du territoire qu’ils concernent l’identité graphique d’un futur site web, la production de contenus, la présence sur les réseaux sociaux, l’IP tracking, le suivi des potentiels investisseurs… Pour mieux faire connaitre aux territoires tout le potentiel des outils digitaux, Geolink Expansion a lancé, par l’intermédiaire de l’agence digitale Keenova une grande opération baptisée #30RDVPOUR accélérer la digitalisation des territoires. Son objectif : leur offrir un panorama le plus exhaustif possible des possibilités offertes par les outils numériques. « J’invite d’ailleurs les territoires à nous rejoindre pour le webinar que nous organisons le 30 mars prochain autour de cette thématique. Et si jamais, il ne pouvait y participer, je leur propose de nous contacter pour un audit gratuit de leur site. L’occasion de dresser un premier bilan de leur maturité digitale et des éventuels axes d’amélioration », conclut Florian Gratien.

Pour vous inscrire au webinar ‘La Covid-19, accélérateur de la transformation digitale des territoires’ :

Pour vous inscrire au webinar ‘La Covid-19, accélérateur de la transformation digitale des territoires‘, du mardi 30 mars 2021, cliquez dès maintenant sur  ce lien ou sur le bouton ci-dessous :

Florian Gratien
"Nous étudierons ensemble les outils marketing les plus adaptés pour assurer un référencement actif et une visibilité optimale. L'objectif final étant de promouvoir l’attractivité de votre territoire et convaincre les décideurs économiques d'y investir."
pulvinar sit eget Praesent nec ut consectetur non tristique quis, Phasellus commodo