Transition écologique : mobilisation générale ! – RDV#20

En attendant le webinar de jeudi, Geolink Expansion met en avant quelques-unes des initiatives menées dans les territoires pour favoriser et promouvoir la transition écologique. Des exemples inspirants qui rappellent que rien n’est jamais le fruit du hasard et combien dans ce domaine aussi les territoires ont un rôle à jouer.

Si tant est qu’il faille encore le prouver cette semaine sera l’occasion de rappeler le rôle prépondérant des territoires en matière de transition écologique. Un « concept » qu’ils sont déjà nombreux à avoir mis en pratique. Dès 2016, l’établissement public d’aménagement Euroméditerranée, en partenariat avec Cofely Services, a inauguré, à Marseille, Thalissia, la première centrale européenne de géothermie marine. Installée sur le Grand port maritime de la cité phocéenne, elle utilise l’énergie de la mer pour chauffer et climatiser l’ensemble des bâtiments qui lui sont raccordés grâce à un réseau de 3 kilomètres, soit à terme 500 000 m² d’immeubles tertiaires, résidentiels et commerciaux. Fin 2019, c’est à Dalkia que l’aménageur s’est associé pour créer Massileo, un réseau d’énergies renouvelables intelligent qui alimente l’écoquartier Smartseille. Véritable démonstrateur industriel pour la ville durable, Smartseille explore de manière croisée de nombreuses problématiques urbaines : mixité sociale, confort d’habitat, services (numériques, de proximité et de mobilité), performance environnementale…

Smartseille

Un engagement des territoires au profit de l’innovation

D’autres initiatives fleurissent un peu partout comme par exemple sur le territoire métropolitain Rouen Seine-Eure. Depuis longtemps engagé sur le front de la transition énergétique, de l’écomobilité ou de l’économie circulaire, le territoire est en première ligne pour le développement des écotechnologies. Porte-étendard de cet engagement, le pôle d’excellence Rouen Madrillet Innovation héberge ainsi 500 chercheurs, 20 laboratoires, 80 entreprises, 3 pôles de compétitivité et 4 clusters industriels pour accélérer les projets innovants et le développement commercial des entreprises. De quoi susciter des vocations ! Le territoire peut d’ailleurs s’enorgueillir d’accueillir la PME rouennaise Webaxys qui, après avoir mis en place, en 2011, le premier data center green de Normandie ouvrira dans les prochains mois un data center qui sera probablement le plus éco-responsable au monde en étant totalement autonome en énergie.

Bruxelles en pointe dans le domaine de la construction durable

Devenue l’une des premières villes passives au monde, Bruxelles récolte les fruits du paris pris, en 2015, d’adopter, d’un seul coup, l’ensemble des normes passives européennes. Bruxelles s’offre même le luxe de devancer l’Allemagne, considérée par beaucoup, comme le numéro un du green avec une consommation maximale de 15 kWh/m²/an pour le chauffage contre 45 kWh/m²/an pour son voisin. Pour soutenir les professionnels du secteur, la région de Bruxelles-Capitale a créé, dès 2006, le cluster ecobuild.brussels afin de rassembler les professionnels de la construction et de la rénovation durable. Outre un accompagnement individuel ou collectif, le cluster favorise les échanges avec les autres acteurs du secteur, la valorisation et la visibilité de ses membres et de leurs projets, l’accès à des outils de veille…  offrant ainsi une expertise à tous les métiers de la chaîne de valeurs de la construction durable.

Participez à notre prochain webinar !

Pour vous inscrire au webinar « Transition écologique : Pourquoi et comment la favoriser sur mon territoire” du 11 juin 2020, cliquez dès maintenant sur ce lien ou sur le bouton ci-dessous :

Florian Gratien
"Nous étudierons ensemble les outils marketing les plus adaptés pour assurer un référencement actif et une visibilité optimale. L'objectif final étant de promouvoir l’attractivité de votre territoire et convaincre les décideurs économiques d'y investir."
ipsum efficitur. eleifend libero non eget accumsan ut