Industrie durable, regards croisés – RDV#8

Pour ce deuxième rendez-vous de la semaine, nous avons réuni Paul-Antoine Bourgeois, co-gérant de la société GEBETEX, spécialisée dans la collecte, le tri et le recyclage des textiles et Thomas Bouchet, Business developper Industrie pour le Havre Seine Développement. L’occasion de mieux appréhender leurs conceptions respectives de l’industrie durable et les actions conjointes à mettre en place pour promouvoir son développement.

Qu’est-ce que c’est pour vous l’industrie durable ?  

Paul-Antoine Bourgeois : Pour GEBETEX, c’est un sujet majeur. Bien au-delà du textile, le recyclage des biens de consommation est d’une importance cruciale non seulement pour notre planète mais aussi pour définir des schémas de développement économique pérennes et adaptés aux besoins des populations. Les circuits courts et l’économie circulaire sont des modèles d’avenir et la récente crise sanitaire n’a fait que le confirmer.

Thomas Bouchet : c’est également notre conviction au sein de Le Havre Seine Développement. La région est d’ailleurs engagée dans le recyclage des huiles usagées, déchets industriels. Cette nouvelle vie des déchets s’inscrit dans un contexte d’économie circulaire où le déchet (ou l’effluent) devient un produit comme un autre et peut même, par exemple, générer ou alimenter des réseaux de chaleurs. En parallèle, nous avons également entamé une réflexion sur la création d’une filière recyclage des filets de pêche avec les acteurs économiques du territoire et notamment le syndicat mixte Synergie Mer et Littoral, l’agglomération, le port de Fécamp, l’association synerZIP-LH, Caux Seine Développement… Les filets de pêche usés représentent un gisement annuel d’environ 40 tonnes de plastiques pour les seuls ports de Fécamp et du Havre. Ces déchets, aujourd’hui traités hors de France, pourraient être transformés en matière première, réutilisable pour la fabrication d’objets en plastique polyamide.

Le fait de disposer d’une vision commune dans ce domaine est-il indispensable pour promouvoir l’industrie durable ?

P-A.B : Cette vision partagée est l’une des raisons qui nous a amenés, via Geolink Expansion, à prendre contact avec Le Havre Seine Développement. Evidemment, le fait de disposer d’un écosystème propice au développement de ce type d’activités reste indispensable. La présence d’un réseau routier de qualité, l’accessibilité poids-lourds, la proximité d’une zone portuaire sont également des éléments déterminants pour assurer notre développement.

T.B :  L’un va rarement sans l’autre. Pour développer l’industrie durable, il faut – bien sûr – le vouloir mais également mettre en place un plan d’actions adéquat susceptible de faire de ce souhait une réalité. En janvier 2020, le Havre Seine Métropole a signé avec l’Etat le pacte territorial pour la transition écologique et industrielle. Il s’engage ainsi à devenir une référence en la matière.

Comment promouvoir le développement de cette industrie ?

T.B : Il faut bien comprendre l’impact social que ce type d’entreprise peut avoir. Accueillir des entreprises comme GEBETEX sur notre territoire, c’est répondre aux enjeux de transition écologique et de mutation industrielle mais c’est également répondre aux besoins des populations notamment en termes d’emplois et de formation.

P-A.B : Il faut dépasser le côté purement marketing. A mes yeux, vendre 70€ pièce un t-shirt à base de produits 100% recyclés n’est pas une solution ; cela s’apparente davantage à du prototypage. Aujourd’hui, un fil de coton recyclé est trois fois plus cher qu’un fil de coton vierge. Il faut donc développer les process industriels pour réduire cet écart.  L’innovation, notamment lors de la phase d’industrialisation, doit nous y aider et contribuer à renforcer notre compétitivité. Les pouvoirs publics ont bien évidemment un rôle à jouer mais la balle est aussi du côté des acteurs économiques. La Suède a entamé un important travail de revalorisation de la filière avec le développement d’un centre de tri automatisé capable d’identifier – grâce à la lecture optique – la composition, la structure, la couleur, la présence de produits chimiques… indispensable pour le recyclage de vêtements et linges de maison en fibres textiles !

T.B : Comme dans l’ensemble des autres secteurs industriels, l’innovation sera au cœur de la réussite de la transition industrielle. Il appartient aux territoires d’avoir une vision globale qui permette de développer des écosystèmes complémentaires et qui fasse la part belle aux circuits courts.

Participez à notre prochain webinar !

Pour vous inscrire au webinar « Industrie durable : Attirer et fidéliser les entreprises responsables sur mon territoire » du 7 mai 2020, cliquez dès maintenant sur ce lien ou sur le bouton ci-dessous :

Florian Gratien
"Nous étudierons ensemble les outils marketing les plus adaptés pour assurer un référencement actif et une visibilité optimale. L'objectif final étant de promouvoir l’attractivité de votre territoire et convaincre les décideurs économiques d'y investir."
amet, lectus id ante. neque. Donec suscipit